Épuisé !
Mono_Sep_coll

Sépultures collectives et mobiliers funéraires

40,00 

Rupture de stock

Description du produit

Sépultures collectives et mobiliers funéraires de la fin du Néolithique en Europe occidentale

2012, Maïténa SOHN et Jean VAQUER, dir.

La fin du Néolithique est souvent considérée comme une période charnière dans l’évolution des sociétés préhistoriques occidentales, un moment durant lequel de profonds changements se sont produits dans les structures économiques, idéologiques et sociales, jusqu’à bâtir des modèles dont nous sommes encore aujourd’hui les héritiers.

Le monde funéraire, reflet plus ou moins fidèle du monde des vivants, est avant tout un mode de communication, parfois même d’affichage idéologique, destiné à transmettre un message de nature sociale ou religieuse ; ces deux concepts pouvant être intimement liés. L’étude des pratiques funéraires à la fin du Néolithique et, en particulier, celle du mobilier destiné aux défunts, nous éclaire sur le passage d’une conception collective (au choix communautaire ?) vers une conception individualiste, au sein de laquelle l’image de l’homme en armes tend à se distinguer.

Les dix-sept communications réunies dans cet ouvrage abordent ces problématiques de manière à la fois synthétique et précise, sur une grande échelle géographique, de Gibraltar à la Baltique, et une durée couvrant près d’un millénaire et demi. Elles ont pour principal point commun les sépultures collectives, dont l’essor à la fin du IVe millénaire avant notre ère est un phénomène unique dans l’histoire Européenne. Affranchies de toute barrière culturelle et institutionnelle et ouvrant largement les champs de réflexions, ces contributions renouvellent autant nos connaissances sur ce thème qu’elles donnent l’impulsion à de futurs programmes de recherche sur la fin des temps néolithiques en Europe occidentale.

Télécharger la table des matières.

Information complémentaire

ISBN

978-2-35842-008-2

Nombre de pages

384