Promo !

Le Puech Haut

45,00  30,00 

En stock

Description

La fin du Néolithique et les débuts de la métallurgie en Languedoc central Les habitats de la colline du Puech Haut à Paulhan, Hérault.

2005, sous la direction de Laurent CAROZZA

Recherches en Archéologie Préventives, 3

(AEP/Centre d’Anthropologie et INRAP)

Mis au jour sur le tracé de l’autoroute A75, entre Clermont-l’Hérault et Pézenas, les habitats néolithiques de la colline du Puech Haut (Paulhan-Hérault) ont fait l’objet, en 1998, d’une fouille archéologique préventive. Occupé de la fin du 4ème millénaire jusqu’aux derniers siècles du 3ème millénaire avant J.-C., cet établissement se caractérise par la succession, en un même lieu, de plusieurs enceintes auxquelles sont associés des aménagements domestiques. La première phase d’occupation, datée des derniers siècles du 4ème millénaire avant notre ère, correspond à un habitat ceinturé d’une simple palissade. La seconde phase (début du 3ème millénaire avant notre ère) se définit par le creusement d’un fossé sur le tracé même de l’enceinte primitive. Des bastions semi-circulaires flanqués d’une levée de terre témoignent de l’aspect défensif de l’édifice. On observe alors une densification de l’habitat qui se traduit par une augmentation du nombre et de l’emprise des structures domestiques (silos, fosses, caves…). La dernière grande étape d’occupation, datée de la seconde moitié du 3ème millénaire avant notre ère, est contemporaine du Fontbouisse. Elle comporte une enceinte sensiblement plus grande, dont les fossés sont localement bordés de murs de pierre sèche : le statut de fortification est alors clairement affirmé. Sur les ruines du démantèlement de ce rempart, on a pu ponctuellement retrouver des dépôts, localisés au sommet des fossés, de céramiques campaniformes.

Informations complémentaires

Poids 1.765 kg
Dimensions 21 × 29.7 × 2 cm
Nombre de pages

670