Le Chasséen, des Chasséens… Retour sur une culture nationale et ses parallèles, Sepulcres de fossa, Cortaillod, Lagozza.Actes du colloque international tenu à Paris (France) du 18 au 20 novembre 2014.

30,00 

Description

Sous la direction de PERRIN (Thomas), CHAMBON (Philippe), GIBAJA (Juan F.) et GOUDE (Gwenaëlle)

 

En 1989, se tenait à Nemours le premier colloque national consacré au Chasséen, culture phare et emblématique du Néolithique moyen français, dont le volume des actes fut publié en 1991. À l’issue de la quarantaine de communications, les auteurs de ce colloque concluaient au renouveau nécessaire des approches pour aborder cette culture afin de pouvoir dépasser études microrégionales et analyses segmentées par types de matériaux. Vingt-cinq ans plus tard, la situation ne semble malheureusement guère avoir évolué : les synthèses restent rares ou limitées à un aspect particulier des productions matérielles pour l’essentiel, et la compréhension générale du phénomène chasséen à large échelle n’a de fait guère progressé. C’est ce constat, certes un peu pessimiste et sans doute discutable, qui nous a amenés à organiser un second colloque international consacré à cette question. Il nous semblait en effet important de refaire un point et de tenter, une fois encore, de proposer un bilan des acquis et de tenter de dégager quelques pistes permettant de renouveler les approches sur le Chasséen. Tenu à l’INHA (Institut national d’histoire de l’art), dans le centre de Paris, du 18 au 20 novembre 2014, il a rassemblé plus de 150 participants provenant de toute la France et des pays limitrophes. Communicants et auditeurs ont ainsi pu dialoguer à de nombreuses reprises lors d’échanges constructifs. Les présents actes rassemblent les textes issus de l’essentiel des communications, autour de six thématiques principales : la variabilité et la cohérence des expressions régionales, les facteurs d’unité du Chasséen à travers le temps et l’espace, l’alimentation et les stratégies d’exploitation des ressources du milieu, l’habitat dans son territoire, les pratiques et rituelles funéraires et enfin, la chronologie de ce Chasséen dans son contexte européen.

Toutes ces contributions permettent alors de réfléchir à ce que signifie ce terme de « chasséen » aujourd’hui, vingt-cinq ans après Nemours.

 

 

In 1989, the first national symposium on the Chasséen, the focal and emblematic culture of the French Middle Neolithic, was held in Nemours, and the proceedings of the symposium were published in 1991. After about forty presentations, the authors of the symposium concluded that new approaches were needed to address this culture in order to go beyond micro-regional studies and segmented analyses by types of materials. Unfortunately, twenty-five years later, the situation does not seem to have evolved much: overviews are still rare or mostly limited to a specific aspect of material production, and our overall understanding of the Chasséen on a wider scale has made little headway. This somewhat pessimistic and undoubtedly debatable observation incited us to organize a second international symposium on this topic. It seemed important to us to review the situation and to attempt to pinpoint new avenues of research in order to renew approaches to the Chasséen. This second symposium was held at the INHA (Institut national d’histoire de l’art – National Institute of Art History), in the centre of Paris, from 18-20 November 2014, and brought together 150 participants from France and neighbouring countries. All those attending the symposium had ample opportunity to engage in constructive dialogue. These proceedings are a compilation of the texts from most of the presentations, organized around six main themes: the variability and coherence of regional expressions, the factors of unity during the Chasséen in time and space, exploitation strategies of food and resources in the environment, funerary rituals and practices, and lastly the chronology of the Chasséen in a European framework.

All these contributions promote reflections on the significance of the term Chasséen today, twenty-five years after Nemours.

 

Informations complémentaires

Poids 2.044 kg
Dimensions 29.7 x 21 x 2.8 cm
ISBN

Nombre de pages

Poids

Table des matières

Téléchargez la table des matières de l’ouvrage au format pdf : Actes du colloque Chasséen